Le CENS a développé de nombreux partenariats avec le Centre associé CEREQ, le CESTAN, le GDR cadres, l'IRD et la MSH Ange Guépin.

Avec le centre associé CEREQ Pays de la Loire

Le centre associé CEREQ Pays de la Loire s'est constitué sur la base d'une collaboration pluridisciplinaire de chercheurs juristes et sociologues autour de deux axes thématiques : la formation professionnelle et l'insertion d'une part, la formation et l'emploi d'autre part.
Formellement rattaché au laboratoire Droit et changement social (CNRS UMR 6028) depuis 1994, le centre associé CEREQ de Nantes est de fait co-animé par le CENS. Ce partenariat se matérialise dans des études collectives, des séminaires communs, et l'accueil de doctorants et de chargés d'études du CENS au sein du centre associé CEREQ Pays de la Loire.
Responsable pour le CENS : Sarah Ghaffari, Gilles Moreau.
   

Avec le CESTAN, Université de Nantes

Le CESTAN est une unité CNRS de l'UMR Espace et sociétés. Il collabore avec le CENS depuis de nombreuses années, sur l'intercommunalité et plus récemment sur la réalisation d'un « Atlas social de la Communauté  Urbaine de Nantes » ainsi que dans le cadre du programme « statistiques en région ».
Responsable pour le CENS : Gildas Loirand, Martine Mespoulet, Gilles Moreau, Rémy Le Saout, Charles Suaud.
   

Avec le GDR Cadres

Depuis 2000, le CENS est associé au GDR CADRES (CAdres, Dynamiques, Représentations, Entreprises et Société ; direction Paul Bouffatigue) et est représenté au conseil scientifique de ce GDR. Participants à l'ensemble des travaux du GDR , le CENS à organisé en juin 2004  la 7ème journée du GDR à Nantes autour d'une journée consacrée auxjeunes chercheurs.
Responsables pour le CENS : Sarah Ghaffari, Gilles Lazuech.
 

Avec l'Institut de recherche pour le développement (IRD)

Responsable pour le CENS : Ali El Kenz.
   

Avec la Maison des Sciences de l'Homme Ange Guépin

De nombreuses recherches des chercheurs du CENS sont conduits au sein de la MSH Ange Guépin dans le cadre de projets souvent pluridisciplinaires validés par le Conseil scientifique de la MSH. Il en va ainsi du programme sur « Les ouvriers des manufactures  des tabacs »  (Marie Cartier et Jean-noël Retière),   de celui sur « politiques publiques et populations problématiques » (Véronique Guienne) ou encore sur « Statistiques en région » (Gildas Loirand, Martine Mespoulet).